LA FABRIQUE DES FUTURS POSSIBLES 

Valérie Cordy

Directrice de la Fabrique de Théâtre

couverture brochure.jpeg

Alors que le monde semble s'écrouler avec une crise sanitaire d'un côté et une crise climatique de l'autre, sans horizons ou rêves alternatifs, comment rester serein.e.s et penser nos futurs possibles ?

 

Si la tâche semble ardue est-elle pour autant impossible ?

 

Mais par où commencer ?

 

2021

 

Rideau de Bruxelles. Le début du spectacle « Sauvage, appellation contrôlée » d'Hélène Collin. Après une lente montée en lumières sur des images d'incendies de forêts, la comédienne prend la parole : « il va falloir qu'on s'adapte ». Cette phrase sera répétée trois fois.

 

Au même moment à la radio s'annoncent à bas bruits les années à venir. « Cette épidémie pourrait durer encore 1, 2 ou 3 ans, peut-être 5 ». « Il faudra sans doute une 4e, 5e... dose de vaccin, l'immunité baisse rapidement »...

 

Les mèmes se multiplient sur la toile :

2019 – éviter les gens négatifs

2020 – éviter les gens positifs

2021 – éviter les gens

 

Focus sur Retronews qui permet de consulter de vieux journaux.

 

1918

2 décembre, Edmond Rostand meurt de la grippe espagnole, sans doute contractée lors d'une répétition d'une reprise de L'Aiglon. Par arrêté municipal, les théâtres étaient censés être fermés. Paris faisait de la résistance.

 

Retronews nous apprend également qu'en 1918 il n'y avait pas de tests de dépistage, que l'on ne connaissait pas les virus, mille fois plus petits que les bactéries, qu'il était impossible de les observer. Le microscope électronique sera inventé seulement dans les années 30.

 

1919

Retronews c'est aussi replonger dans le quotidien de cette pandémie de grippe espagnole : des photos de la nouvelle mode des masques à Londres titrées « le masque n'empêche pas de parler », des potions miracles de plusieurs docteurs et autres professeurs, la flambée du prix du rhum après l'invention du grog comme remède miracle, les mots rassurants des spécialistes « une première atteinte de la grippe confèrerait ensuite l'immunité », « Beaucoup de morbidité et relativement peu de cas mortels, nous dit le docteur Variot »...

 

Les moyens de réanimation n'existaient pas, nous avons changé de monde.

 

1978

William McNeill, historien : « L’épidémie de grippe espagnole est l’un des épisodes de rupture de cet équilibre précaire entre l’homme et son milieu ».

 

2021

Ana, guérie après avoir attrapé la grippe espagnole à l'âge de 7 ans et le Covid à l'âge de... 107 ans ! Philip et son frère jumeau Samuel sont nés en 1919. Samuel a succombé à la grippe espagnole. Philip est mort du Covid.

 

Même si l'Histoire ne se répète pas, ces deux périodes dialoguent, se percutent, transmettent/émettent des informations, créent des images, des rêves et des cauchemars.

 

Alors, commençons par écouter un podcast en posant son regard aléatoirement sur les objets de sa vie quotidienne, boire du thé dans une tasse du Mundaneum qui arbore fièrement « Le Web, une histoire belge », se dire qu'il est si difficile de penser des projets quand il n'y a plus d'à-venir à court, moyen et encore moins long terme, boire un café sur une terrasse et profiter du soleil d'hiver emmitouflé.e dans trois couches de laine, répondre à un message d'une amie lointaine, lire « Petit Vélo » de Françoise Dupal un texte théâtral écrit pour les étudiants en régie de spectacle à la Fabrique de Théâtre, ouvrir un tableau Excel et maudire l'inventeur des tableurs informatiques, regarder une série sur le Web et s'en vouloir au fil des épisodes qui s'enchainent automatiquement, assister à des spectacles et s’émerveiller, passer la soirée à discuter dans le froid d'un chauffage au gaz, penser que la violence est partout, du travail jusque dans nos assiettes. Ne pas baisser les bras, aspirer au repos de l'âme, prendre ses responsabilités et agir parce qu'un coup de dés jamais n'abolira le hasard ...